« L’avenir est à la médecine des comportements et à la relation soignante »

Résumé: L’acte soignant est insuffisamment valorisé par rapport au médicament et à la technique, déplore, dans une tribune au « Monde », le professeur de médecine Patrice Couzigou.

Réaction:L’écoSoin, est-ce faire la même chose autrement ou faire autrement dans le même but? Est-ce nos comportements individuels qui sont pathogènes, ou bien les environnements chimiques, industriels, publicitaires, …?

Source: https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/11/28/sante-l-avenir-est-a-la-medecine-des-comportements-et-a-la-relation-soignante_6020876_3232.html

Phrases Clef: Les progrès techniques, colossaux…, sont très bénéfiques, mais ils ont favorisé un effet indésirable : l’appauvrissement de la relation soignante.
La dépendance à la technique est particulièrement forte en France
Le XXe siècle a été celui du malade comme une personne couchée, soignée par un clinicien Au XXIe siècle, avec les maladies chroniques,…, la personne malade est, le plus souvent et pendant longtemps, debout !
… les pratiques soignantes complémentaires… peuvent apporter une dimension relationnelle … Celles qui mobilisent la personne et nécessitent son implication, comme l’hypnose, … pour aider le patient à améliorer son écologie interne sont à favoriser et non celles extérieures à la personne, potentiellement créatrices de dépendance.

Bibliographie Complémentaire: Pensées, émotions, comportements et santé: pour aller vers la médecine de demain https://www.huffingtonpost.fr/nathalie-rapoporthubschman/medecine-de-demain_b_6338708.html
Médecine comportementaleDescripteur MeSH (biblio CISMeF) http://www.chu-rouen.fr/page/medecine-comportementale



Vincent Leroux

médecin de Santé Publique, President de l'institut de Santé Urbaine

Laisser un commentaire

Fermer le menu