« Trop paternaliste et autoritaire » : la formation des futurs gynécologues en pleine réflexion

Résumé: Empathie, consentement, sensibilisation aux violences gynécologiques : la formation évolue certes, mais de manière différentes selon les universités.

Réaction:L’EcoSoin peut-il se développer sans une inclusion dans les parcours de formation initiale? Une démarche écoSoin peut-elle aussi améliorer les relations praticien-patient?

Source: https://www.lemonde.fr/campus/article/2019/12/12/la-formation-des-futurs-gynecologues-en-pleine-reflexion_6022567_4401467.html

Phrases Clef: « Un climat très dur règne dans la formation médicale, que ce soit dans les rapports hiérarchiques entre internes et médecins ou dans la très sexiste culture carabine. Cela imprègne les mentalités et les schémas de comportement des futurs médecins, et peut rejaillir dans leurs pratiques »
La relation patient-soignant et l’empathie sont délaissées, tout au long du cursus, au profit de la technique

Bibliographie Complémentaire: Rapport Les actes sexistes durant le suivi gynécologique et obstétrical (2018) http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/IMG/pdf/hce_les_actes_sexistes_durant_le_suivi_gynecologique_et_obstetrical_20180629-2.pdf

Vincent Leroux

médecin de Santé Publique, President de l'institut de Santé Urbaine

Laisser un commentaire