Apprendre des autres activités: Réduire l’empreinte environnementale des navires, quelles solutions ?

Résumé: Quelques Solutions actuelles et en cours de développement pour rendre les transports maritimes plus verts.

Réaction: Quelles solutions “maritimes durables” pourraient trouver son pendant dans des démarches écoSoin?

Source: https://blog.pollutec.com/reduire-l-empreinte-environnementale-des-navires/

Auteur/Date/Media: Hélène Bouillon-Duparc/Oct 16-10-2020/blog Pollutec |

Phrases Clef: … concevoir l’architecture des navires et de choisir les matériaux et les peintures (cf. matériaux biosourcés,…
bois, fibres de jute, bambou, lin, chanvre ou basalte
résines biosourcées … association EcoTransat en partenariat avec l’Ecole des Mines d’Alès
limiter … introduction d’espèces invasives, celles-ci pouvant perturber les écosystèmes où elles s’installent, voire contribuer à la disparition d’espèces endémiques.
…. molécules marines tropicales ….
limiter les nuisances sonores,…
propulsion … énergie à bord …. stockage d’énergie
déploiement de voiles, ailes ou cerfs-volants comme moyen de propulsion complémentaire
réduction des émissions de GES mais aussi de polluants dont les oxydes de soufre, l’azote et les particules fines
cycle de vie doit également penser au démantèlement.
entrée en vigueur en 1983, la Convention internationale pour la prévention des pollutions marines par les navires « Marpol »:
Les ordures provenant des navires peuvent être tout aussi mortelles pour la faune et la flore marines que les hydrocarbures ou les produits chimiques. Le plus grand danger vient des matières plastiques, qui peuvent flotter pendant des années »…

Bibliographie Complémentaire:
Chantier naval TaraTari (Hôpital flottant et navire durable) Soutenu par Watever http://watever.org/blog/nos-actions/taratari/
Hôpital flottant à énergie solaire http://www.plein-soleil.info/actualites/geraldine-chaplin-devient-marraine-dun-projet-solar2world-au-perou/
Infrastructures : et si la versatilité devenait la norme ? https://leonard.vinci.com/infrastructures-et-si-la-versatilite-devenait-la-norme/

Vincent Leroux

médecin de Santé Publique, President de l'institut de Santé Urbaine

Laisser un commentaire